Du bénéfice d’intégrer des soft skills dans les apprentissages techniques

Si l’on prend le temps d’analyser les différences de performances d’apprentissage des participants dans les formations techniques et particulièrement informatiques on peut observer que :

Les participants les moins apprenants ont le sentiment d’être dissociés de leur apprentissage. Comme si ce n’était pas vraiment eux qui apprenaient.

Exemple : « ils lisent les messages d’erreur sans intégrer l’information qui s’y trouve » voire ne lisent pas car ils se sentent « en erreur » … jugés par la machine.

Ils ont aussi une très faible image d’eux en matière d’apprentissages techniques. Comme s’ils percevaient de manière peu valorisante voire négative le fait d’être performants dans ce domaine.

Exemple : « De gros soupirs de découragement avant même d’avoir essayé ».

Augmenter la qualité de l'apprentissage

Face à ces observations, comment pouvons-nous, en tant que créateurs de parcours de formations, apporter de manière concrète des ressources qui permettent à ces apprenants en difficulté ou peu performants, d’augmenter la qualité de leur apprentissage ? La réponse parle de soft skills à intégrer dans les parcours de formation technique. L’objectif de ces compléments de formation ne doit pas être l’apprentissage complet d’une matière précise, mais bien l’apprentissage de quelques outils qui répondraient à leurs difficultés. Exemples : travailler ½ journée à stimuler les ressources nécessaires pour sentir que l’on a confiance en soi face à l’inconnu ou à la nouveauté. Développer un atelier où pendant ½ journée, on apprend comment ne plus avoir peur de se tromper, etc. En incluant ces formations spécifiques dans leurs programmes de formations techniques, les centres de formation aux nouvelles technologies peuvent compter sur un apprentissage plus performant des stagiaires. Les entreprises clientes auront, elles, un retour sur investissement plus satisfaisant.

Contactez-nous pour en parler plus spécifiquement.

Nous sommes à votre écoute pour construire des ateliers spécifiques à vos besoins. Colette Bonhomme